Le Viala du Pas de Jaux

 

viala-du-pas-de-jauxLe Viala du Pas de Jaux a été donné aux Templiers en 1150 par le seigneur de Tournemire. Aux 12ème et 13ème siècles, le Vialar, comme on dit alors, n’est constitué que de quelques mas .

Lorsque les Hospitaliers prennent possession des biens du Temple après 1312, ils décidèrent de créer en ce lieu un village et pour cela construisent les bâtiments d’une exploitation agricole qui sera gérée par les frères de l’ordre. Ils élèvent pour eux en 1315 le logis des chevaliers et construisent une église dédiée à Saint Jean Baptiste, le Saint patron des Hospitaliers.
Jusqu’en 1430, les habitants du Viala du Pas de Jaux et de ses alentours, se réfugiaient à Sainte Eulalie de Cernon lors des périodes de grande insécurité régnant sur le Larzac. Compte tenu de la distance relativement élevée pour rallier le village voisin, les habitants demandèrent l’autorisation au Grand Prieur de Saint Gilles, Bertrand d’Arpajon de construire une tour fortifiée pour pouvoir s’y réfugier eux et leurs biens. C’est la première fortification construite sur le plateau.

Haute de 27 mètres, comprenant un rez de chaussée voûté, des planchers portant les quatre autres niveaux et un chemin de ronde à son sommet.

VISITE
Le sommet de la tour, haute de 27 mètres est accessible  depuis la restauration de la voûte sommitale. Cela vaut le coup d’y monter car on peut jouir d’un vaste panorama sur le Causse avec ses terres cultivées et ses terrains de parcours pour les bêtes.
Pour les horaires et pour en savoir plus : http://vialadupasdejaux.e-monsite.com/